CRESUS

PROJET AVIVA

projetAVIVA1

projetAVIVA2

projetAVIVA3 

Soutenez notre projet

 

Il vous reste 8 jours pour voter pour le projet qui aide les entrepreneurs en difficulté : on compte sur vous !

 

 

vicepresidente regionGRANDEST

Visite dans nos locaux CRÉSUS de la vice-présidente de la région GRAND EST, Madame Elsa SCHALCK, en présence de Monsieur Henri HANCEL et Jean-Louis KIEHL, président de CRÉSUS

semia

Le programme d'éducation financière et budgétaire Dilemme bénéficie de l'accompagnement de l'incubateur SEMIA (qui se positionne comme un carrefour de l’innovation grâce aux liens développés avec les mondes de la recherche universitaire et économique).

 

PROJET AVIVA

 

Nous participons actuellement à un concours organisé par AVIVA pour booster notre plateforme et nos services à destination des entrepreneurs

Crésus compte sur votre soutien pour nous aider à récolter le plus de suffrages possible.

Aidez nous ! Votez ! Partagez !


Merci pour votre soutien !

aviva-entrepreneur 

 

bfm28022017

Banque de France: Net recul du surendettement en 2016

Le nombre de Français surendettés continue de baisser. En 2016, selon la Banque de France, moins de 200 000 personnes ont déposé un dossier de classement, soit 10% de moins qu'en 2015. Cette amélioration dure depuis 3 ans. Comment l'expliquer ? Quelle solution pour éviter de basculer dans le surendettement et comment y faire face ? - L'édito Eco de Nicolas Doze, du mardi 28 février 2017, sur BFMTV, avec cette phrase de conclusion : "ils sont très bons chez CRÉSUS" 

Cliquez sur ce lien pour visualiser la vidéo 

portail mesquestions argent

 

La stratégie nationale d’éducation financière, initiée par le Gouvernement, a pour objectif de permettre à chaque Français de bénéficier des connaissances économiques, budgétaires, et financières, nécessaires aux décisions du quotidien.

 

Désignée par le ministère des Finances comme opérateur national de cette stratégie, en avril 2016, la Banque de France a pour mission de la traduire par des actions concrètes auprès du grand public, des enseignants et des travailleurs sociaux, sur l’ensemble du territoire.

Première étape de cette stratégie, la Banque de France lance aujourd’hui un nouveau portail « Mes questions d’argent ». Il résulte d’une étroite collaboration avec une vingtaine d’acteurs associatifs (dont Crésus bien évidemment), institutionnels et professionnels. Ce portail couvre plus d’une centaine de thématiques et propose des informations neutres et pédagogiques, qui permettent, notamment, de mieux appréhender la gestion d’un compte bancaire, d’un budget, de l’épargne et des crédits… Il fait le lien avec les contenus sélectionnés des sites internet des différents partenaires, et des acteurs qui accompagnent les publics en situation de fragilité financière.

Selon un sondage réalisé en septembre 2016*, 85 % des Français n’ont pas bénéficié d’enseignements d’éducation budgétaire et financière, que ce soit à l’école, à l’université, dans leur entreprise ou dans un institut spécialisé. Or, au cours de leur vie, 43 % d’entre eux ont ressenti le besoin de recevoir ce type d’enseignement et 65 % pensent que, si demain l’éducation financière et budgétaire était effectivement enseignée à l’école, cela permettrait de faire reculer le surendettement et les situations de fragilité financière.

Pour visiter ce portail : https://www.mesquestionsdargent.fr

*Sondage réalisé par l’IFOP pour le ministère de l’Économie et des Finances en septembre 2016 « Éducation financière : connaissances et pratiques des Français »

 

portail mesquestions argent2

 

 

Partenaires

ashoka probtp cetelem 2013 logo Fondation-Carrefour ircem nb
 bfm caissedepots   bqpostale  lourmel nb intrum 
macif