La Fédération Cresus a rappelé, le 18 juin dernier au cours de son assemblée générale, l’importance de la création d’un fichier positif pour prévenir le surendettement. Le même jour, le Sénat, dans le cadre du projet de loi sur la réforme du crédit à la consommation, n'a pas retenu cette proposition.



19/06/2009 - La Fédération Cresus a rappelé, le 18 juin dernier au cours de son assemblée générale, l’importance de la création d’un fichier positif pour prévenir le surendettement. Le même jour, le Sénat, dans le cadre du projet de loi sur la réforme du crédit à la consommation, n'a pas retenu cette proposition.

La Fédération Cresus, association de lutte contre le surendettement a tenu son assemblée générale à l’Assemblée Nationale, jeudi 18 juin. Au même moment, le projet de loi sur la réforme du crédit à la consommation était examiné au Sénat. Cresus a profité de la présence de députés et du Haut Commissaire aux solidarités, Martin Hirsch, pour rappeler l’importance de la création d’un fichier positif. Ce fichier, accessible à tous les établissements de crédits, recense l’ensemble des crédits pris par les particuliers. La Fédération voit cet outil comme un instrument de prévention qui permettrait aux établissements de juger du niveau d’endettement de leurs clients avant de leur accorder un crédit. Selon l’association, plus de 3 personnes surendettées sur 4 estiment que la mise en place d’un fichier positif serait efficace pour lutter contre le surendettement. Pour autant cet outil reste sujet à polémique. Certains évoquent le risque de voir les établissements de crédits l'utiliser comme moyen d’intensifier leurs sollicitations commerciales et de cibler plus rapidement les clients potentiels au crédit. Philippe Dominati, sénateur de Paris, a rappelé au cours de cette réunion que « le fichier a déjà tendance à augmenter la compétitivité au sein des organismes financiers, dans certains pays. » De son côté Martin Hirsch a proposé d’observer les évolutions des dispositifs de prévention actuels pendant trois ans. « Au terme de ce délais, si l'on s’aperçoit que cela ne marche pas, nous mettrons en place le fichier positif », a-t-il affirmé devant l’assemblée des représentants des associations Crésus.

Après examen, le Sénat a adopté la réforme du crédit à la consommation, mais n’a pas retenu la création immédiate d’un fichier positif.

À l’issue de son assemblée générale, la Fédération a décerné les prix Cresus 2009 à Emmanuel Carrère pour son ouvrage D’autres vies que la mienne, l’histoire d’un homme et d’une femme, juges aux affaires de surendettement au Tribunal d’Instance de Vienne. Xavier Gilbert, ancien chômeur sans abri, a également été récompensé pour sa réinsertion grâce à un microcrédit.

Actuellement, il existe 750 000 dossiers de surendettement en cours.

Source http://www.secours-catholique.asso.fr/actualitefrance_1829.htm

Partenaires

ashoka probtp cetelem 2013 logo Fondation-Carrefour ircem nb
 bfm caissedepots   bqpostale  lourmel nb intrum 
macif